Ces bébés-là sont des futurs petits rats de bibliothèque!

La maternité de la Clinique Notre Dame d’Espérance a accueilli le Syndicat Départemental des Orthophonistes  à l’occasion de l’opération Un bébé Un livre le lundi 20 Novembre 2017. Objectifs: Prévenir les troubles du langage et lutter contre l’illettrisme en informant les parents dès la naissance de leur enfant de leur rôle dans le développement langagier.

Les orthophonistes savent que les troubles d’acquisition du langage oral et/ou écrit, sans prise en charge par des professionnels dont c’est la mission, et qui travaillent en équipe, conduisent ceux qui en souffrent, à l’échec scolaire, à l’exclusion du système scolaire ordinaire, à l’échec culturel et social.

Pas le temps de pousser son premier cri que bébé doit déjà être sensibilisé à l’éveil par la lecture. La préconisation vient des orthophonistes du département qui ont pu chuchoter leur message, il ne faut tout de même pas réveiller les enfants, ce week-end à la clinique Notre dame d’Espérance à Perpignan. Dans une des chambres calmes de la maternité, alors que Laura et Nicolas câlinent la très petite Ambre, Nadjmah Lenel, orthophoniste et Éliane Girbaut de l’association 3 petits tours, apportent un cadeau peu commun pour un nouveau-né : un livre. «L’objectif est vraiment d’inciter les parents à parler au bébé, à chanter des musiques et à lire des histoires. Dès le premier jour, il faut adopter ce rituel», conseille Nadjmah Lenel.
Accélérer l’éveil Communiquer avec son bébé permet de susciter sa curiosité et donc d’accélérer le processus d’éveil. En grandissant, l’enfant aura donc plus de facilité pour apprendre à parler et à lire. «
Cela peut paraître étonnant mais dès le plus jeune âge, les nourrissons sont très attentifs à la lecture. Souvent, ils regardent les lèvres bouger et comprennent que c’est la que tout se passe», précise Éliane Girbaut. Dans la chambre de la maternité, les jeunes parents Laura et Nicolas ont reçu l’album Le petit castoravec une représentation de l’animal à dents carrées en marionnette.

«Cet exemple de livre est très intéressant car la peluche ajoute un côté ludique à la lecture. On pensera plus facilement à le reprendre au moins pour amuser l’enfant», explique l’orthophoniste. Laura et Nicolas prennent en compte chaque conseil et promettent de les mettre en œuvre. «
Surtout le chant ! Nicolas et l’arrière grand papi vont lui fredonner plein de jolies musiques». Âgée d’à peine deux jours, pour sûr Ambre sera une jeune fille très éveillée.