Il s’appellent Ethan et Léana, ils sont nés le 14 septembre, ce sont les premiers bébés de la nouvelle maternité Notre Dame d’Espérance. La naissance de la petite Anaïs le 13 septembre, quant à elle, a ému les équipes de la maternité de Clinique Saint Pierre qui accueillait son dernier bébé.

Elles représentaient un bloc important du pôle mère enfant roussillonnais. La fusion des deux maternités privées Notre Dame d’Espérance et Saint Pierre s’est inscrit dans une logique de soins pour améliorer le suivi des mamans. Avec une activité prévisionnelle de plus de 2000 accouchements par an, la nouvelle maternité contribue à renforcer l’offre de soins sur le bassin.
Le transfert de la maternité de Saint Pierre a été organisée pour une fusion définitive organisée entre le 14 et le 17 septembre.

Retour sur le regroupement des maternités privées des Pyrénées-Orientales

Les enjeux de la fusion validée en janvier 2017 par l’Agence Régionale de Santé.
Dans le contexte national actuel de baisse de la natalité et de problématiques de recrutement médical (en gynécologie et pédiatrie), MédiPôle Partenaires (Aujourd’hui regroupée avec Elsan), avait décidé de regrouper deux de ses maternités d’un même bassin de santé pour créer une maternité unique réaménagée avec tous les renforts nécessaires en praticiens et sages-femmes.
Dès 2014, les deux établissements ont entamé une réflexion de projet médical global et notamment concernant leur offre obstétricale, sachant que les deux maternités sont de même catégorie, avec un même niveau d’autorisation et de sécurité obstétricale.
De cette réflexion est né un accord sur le regroupement des deux maternités perpignanaises. La réflexion s’est orientée dans un second temps sur le choix du lieu d’implantation de la maternité réunie. En novembre 2015, le choix s’est porté sur la clinique Notre Dame d’Espérance qui assure déjà le plus grand nombre d’accouchements du secteur privé du département depuis de nombreuses années.
Ce projet s’est inscrit par ailleurs dans une logique de pérennité de l’emploi de mutualisation des compétences, du savoir-faire et d’un plateau technique unique et de qualité. Ce projet a permis de concrétiser un véritable pôle mère-enfant au sein de la clinique Notre Dame d’Espérance.

Un accompagnement personnalisé
Ce regroupement a été motivé dans l’intérêt de l’accompagnement des futures mères pour répondre à plusieurs enjeux importants :

  • harmoniser la prise en charge des mamans avec un projet de soins personnalisé, mettre l’accent sur l’accompagnement thérapeutique
  • être attractifs sur la qualité du plateau technique agrandi et modernisé, sur la qualité des équipes médicales et soignantes, être attractifs en termes de recrutement médical des gynécologues obstétriciens, des pédiatres et anesthésistes.

La modernisation du service maternité

Ce sont plus de 2,4 millions d’euros qui ont été investis pour les travaux. Avec des salles d’accouchement plus nombreuses et modernisées des équipements les plus récents et comportant les dernières technologies.
Des services comme la nurserie ou l’ambulatoire ont été rénovés. Enfin, l’accueil général et l’entrée de la clinique seront rénovés et mis aux normes d’accessibilité.

1er centre d’accouchements des PO, un regroupement capable de remodeler l’offre de soins. Une maternité qui pèse sur son territoire.
« Notre ambition est de construire LA maternité privée des Pyrénées Orientales. Elle devrait réaliser ainsi plus de 2000 accouchements par an. Mais nous souhaitons avant tout placer l’humain au coeur de notre projet. Nous souhaitons ainsi préserver ce qui a toujours fait la force des maternités de Saint Pierre et de notre Dame: une prise en charge individualisée dans le respect du projet de naissance de la famille, je dirai presque « familiale », avec un haut niveau de sécurité et de confort pour les mamans, les papas et leurs petits. », explique Julien COULOMB Directeur de la Clinique Notre Dame d’Espérance.

L’organisation du transfert
Le transfert a été organisé sans rupture dans la prise en charge, les scénarios et étapes logistiques sont prêts. Dans toutes les phases de travaux, l’accueil et la prise en charge sont organisés de façon à permettre la sécurité des patientes, de leur bébé et la continuité des soins.

Des professionnels de santé réunis au service de leurs patients

La Maternité évolue pour apporter aux mamans et à leur famille une prise en charge toujours plus adaptée tout en devenant également innovante. Plus proche des patients. Plus proche des attentes et des nouveaux programmes d’accompagnement avant et après l’accouchement. Cette volonté s’inscrit dans une démarche globale d’amélioration. Une cérémonie d’inauguration sera organisée début 2018.
Avec l’intégration des sage-femmes, infirmières puéricultrices et auxiliaires puéricultrices de Saint Pierre, l’équipe qui nouvellement constituée s’engage dans une prise en charge globale et de qualité pour chaque bébé, parents et familles et aux côtés des praticiens.

Des équipes médicales mobilisées

La maternité compte une équipe de 8 gynécologues-obstétriciens, 5 anesthésistes et 5 pédiatres. Pour l’accueil et l’information des mamans à la clinique. Un numéro a été mis en place sur l’orientation, la prise en charge personnalisée, …. La création d’un guichet unique pour sécuriser, orienter et accompagner chacune des naissances qui intervient au sein de la maternité regroupée.

Parcours de soins: la coordination des 2 maternités sur le territoire

Les deux maternités Notre Dame d’Espérance et le Centre Hospitalier de Perpignan exercent leurs activités dans une logique de coordination.
La maternité du Centre Hospitalier de Perpignan est orientée prioritairement vers la prise en charge des grossesses à risque ainsi que dans le suivi des enfants nés prématurément.
Les dispositions de coordination entre les deux établissements visent :

  • à guider les patientes vers l’établissement d’accueil le plus adapté pour suivre leur grossesse et réaliser l’accouchement
  • à assurer les transferts de patientes entre les deux structures en fonction des besoins et des niveaux de risque.

Ces dispositions de coordination font l’objet d’échanges réguliers entre les équipes médicales et les directions des deux structures pour être en cohérence avec les recommandations professionnelles de la Haute Autorité de Santé (HAS) et les objectifs du réseau de périnatalité régional.
Le transfert de patientes du CH Perpignan vers la clinique Notre-Dame de l’Espérance est applicable pour garantir la sécurité des soins à la mère et à l’enfant. En effet, sur une période de forte affluence, la salle de naissance du CH Perpignan peut prévoir une réorientation des patientes à bas risque vers la clinique Notre-Dame de l’Espérance afin de leur permettre d’accoucher dans des conditions optimales de sécurité.

  • en savoir plus Le Dossier de presse ici